Afrika Strategies
Revue d'intelligence et d'Analyse

COTE D’IVOIRE : Une fin de mois de janvier active pour KKB

24 985

Le ministre de la réconciliation et de la cohésion sociale continue son parcours de pèlerin de la paix et multiplie, comme à son habitude, des rencontres. Le 24 janvier, il s’est rendu chez Marie Thèrèse Houphouët-Boigny avant de s’entretenir le lendemain avec l’ambassadeur du Libéria ainsi qu’une délégation de la fédération ivoirienne de Karaté Shotokan. Kouadio Konan Bertin (Kkb) fera un détour à Korhogo en vue de l’ouverture d’une direction de son ministère pour la région de Poro, chose effective le 28 janvier.

28 janvier 2023. C’est une rencontre importante dans l’extrême nord du pays, Korhogo (550 km d’Abidjan). Le ministre de la réconciliation qui y était la veille sera rejoint par les autorités politiques et administratives locales. La plupart des partis politiques ont été représentés à l’occasion alors qu’avec son homologue de la communication, en charge des médias et de l’économie numérique, il procède à l’ouverture de la direction régionale de la réconciliation et de la cohésion nationale. Une manière de décentraliser la mission première qui est la sienne et de rapprocher son ministère des populations qui se sont mobilisées pour l’événement. Toutes sortes de prestations culturelles, quelques pas de danse et des rencontres avec des chefs traditionnels ont marqué son séjour. Un corps-à-corps avec le terrain qu’affectionne Kouadio Konan Bertin. Mais avant son départ, quelques audiences importantes.

Audiences et rencontres

Espace pub 830 X 140

La première activité de cette catégorie est une visite à l’une des femmes les plus respectées et connues de la Côte d’Ivoire, Marie Thérèse Houphouët-Boigny. A 92 ans et 30 ans après la mort de son marie, Félix Houphouët-Boigny, père de l’indépendance ivoirienne, la veuve est toujours charmante et brille la forme. C’est à son domicile qu’elle a reçu le ministre ivoirien de la réconciliation et de la cohésion nationale. L’objet de sa visite pour celui qui se réclame être l’héritier du feu président était de lui présenter les vœux de la nouvelle année à l’épouse et à la grande famille. Le ministre de la réconciliation et de la cohésion nationale était accompagné de son épouse et d’une délégation restreinte de son cabinet. Deux audiences suivront, d’abord, celle accordée le 25 janvier à Willye Mai Tolbert King. L’ambassadeur du Liberia en Côte d’Ivoire est venu présenter au ministre ses civilités en mettant en point d’honneur les relations fraternelles entre la Côte d’ivoire et le Liberia. Les deux pays ont en commun un destin tragique, notamment une guerre civile d’un côté et un conflit post-électoral de l’autre. Un partage d’expérience peut être utile au processus de réconciliation en cours en Côte d’Ivoire. Le même jour, Kkb reçoit une délégation de la fédération ivoirienne de Karaté Shotokan à son cabinet. Le Président de ladite fédération, Nguessan Yao Ulrich et les siens sont venus témoigner au ministre leur soutien et leur solidarité quant à la mission que lui a confiée le président Ouattara.

La direction délocalisée du Poro installée

Le vendredi 27 Janvier 2023, en prélude à l’ouverture officielle de la direction Régionale de la Réconciliation et de la cohésion nationale de la région du Poro, Kouadio Konan Bertin a rendu visite à Sa Majesté Coulibaly Issa, Chef Canton de Korhogo (Nord). Objectif ? Le saluer et lui présenter le nouveau directeur régional qui sera installé. Mais avant, en compagnie de son frère Amadou Coulibaly, ministre de la Communication et de l’économie numérique, KKB a effectué une visite de courtoisie respectivement chez le Préfet de région. Après cette visite à André Ekponon Assoumou, ils se sont rendus auprès de leur collège des mines, du pétrole et de l’énergie, Coulibaly Mamadou Sangafowa. Le samedi 28 janvier, l’installation de la nouvelle direction a eu lieu avec la mobilisation des populations. Cette direction rapproche le ministère des ivoiriens du septentrion comme a tenu à le rappeler le ministre. Avant cette cérémonie KKB s’est rendu au caveau où repose l’ex Premier ministre, feu Amadou Gon Coulibaly pour y déposer une gerbe de fleur.  » Amadou Gon Coulibaly, au-delà d’être mon grand frère, était un symbole de paix de cohésion et de rassemblement » a-t-il rappelé, avant de conclure : « je ne peux pas passer à Korhogo sans avoir une pensée pieuse pour ce grand homme et serviteur infatigable de l’état ».

Selon une source du ministère de la réconciliation et de la cohésion nationale, d’autres directions pourraient être installées prochainement, avec le même objectif, « rapprocher les populations en vue de la concrétisation de cette mission » que lui a confié Alassane Ouattara.

Afrika Stratégies France

LogoFin

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus