Afrika Strategies
Revue d'intelligence et d'Analyse

COTE D’IVOIRE : De l’Arstm aux Régies publicitaires, Coulibaly fait deux commandeurs de l’Ordre de mérite de le Communication

42 984

Une séance de travail avec les régies publicitaires sur les réformes du secteur et la participation à la remise d’attestation par le Premier ministre à 1000 jeunes à l’Arstm au cours de ce mois de mars et entre temps, Amadou Coulibaly a élevé deux personnalités du secteur de la communication au grade de commandeurs. Compte rendu des récentes activités du ministre de la communication, en charge des médias et de l’économie numérique.

Immeuble Postel. 14 mars dernier. À son initiative, Amadou Coulibaly a eu une rencontre avec les régies publicitaires. Le ministre de la Communication en charge des médias et de L’économie numérique place cette rencontre dans le cadre de la réforme du secteur de l’affichage publicitaire avec pour objectif de faire le bilan des actions entreprises dans ce sens. A cette occasion, le ministre a apporté des éléments de réponses aux préoccupations relevées par les responsables des régies. Le processus de réforme en cours vise à assainir le secteur de la communication publicitaire. Aux côtés d’Amadou Coulibaly, son directeur de Cabinet, Jean-Martial Adou et son directeur de cabinet adjoint, Oumar Konaté, ce qui dénote de l’importance d’une telle rencontre. La veille, le secteur de la communication a obtenu « des commandeurs ».

Deux « Commandeurs »…

Espace pub 830 X 140

Le ministre de la Communication et de l’économie numérique a élevé deux personnes au rang de l’Ordre du Mérite de la Communication et de l’économie numérique qu’il préside. Occasion pour Amadou Coulibaly ce lundi 13 mars de saluer le mérite des récipiendaires et la nécessité de marquer son temps « par son travail« . Il s’agit notamment de Latifa Akharbach, présidente de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle du Maroc et René Bourgoin, Président de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle de Côte d’Ivoire. A travers cette distinction, ces deux personnalités reçoivent ainsi, les honneurs et la reconnaissance de la nation pour leurs contributions significatives au rayonnement du secteur de la Communication Audiovisuelle. « Je tiens à souligner que cette distinction est une reconnaissance bien méritée de leur parcours exceptionnel et de leur dévouement envers leur métier. Je suis convaincu que leur leadership, leur expertise et leur persévérance continueront d’inspirer la jeune génération de professionnels de la communication dans nos pays respectifs et au-delà » a rappelé le ministre. Latifa Akharbach est une journaliste, femme politique, diplomate et essayiste marocaine. Elle est notamment secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération dans le gouvernement El Fassi entre 2007 et 2012. René Bourgoin est un leader accompli dans les domaines du Droit et de la Communication en Côte d’Ivoire. Il a obtenu une maîtrise de droit privé à la Faculté de Droit et Sciences politiques de l’Université de Paris XII, ainsi qu’un Dess de Droit Notarial à la Faculté de Droit de Rouen, en étant Major de sa promotion. Cet Expert respecté dans les domaines du Droit et de la Communication, tant en Côte d’Ivoire qu’à l’international, où il donne de nombreuses conférences, est un passionné d’Aviation et ancien instructeur de pilote d’avion privé.

1000 jeunes formés par l’Arstm

Le 15 mars, c’est aux côtés de son Premier ministre qu’Amadou Coulibaly assiste à la cérémonie de remise des attestations de fin de formation à 1000 jeunes formés aux métiers de la mer et de l’industrie à l’Académie régionale des sciences et techniques de la mer (Arstm), sise à Yopougon, district d’Abidjan. Patrick Achi avait parrainé l’événement. Pour le Chef du gouvernement, «100% des 1 000 jeunes issus de ce dispositif destiné à améliorer leur employabilité ont obtenu un stage et 783 l’ont terminé, ajoutant que 400 d’entre eux ont pu s’insérer dans la vie active ». Cette cérémonie s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme dénommé « L’école de la deuxième chance » (E2C) initiée par le gouvernement, sous l’impulsion de d’Alassane Ouattara.

A cette occasion, le premier ministre a également procédé à l’ouverture du guichet emploi de l’Académie régionale des sciences et techniques de la mer (Arstm). Créée depuis 1987, l’Académie régionale des sciences et techniques de la mer (Arstm) est une institution régionale de formation maritime, portuaire et industrielle ouverte en 1987 à Abidjan en Côte d’Ivoire. Située à Niangon Sud, elle couvre une superficie de 30 ha. L’Académie est au service de quinze pays francophones de l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le Bénin, le Burkina Faso, le Congo, la Côte d’Ivoire, le Gabon, la Guinée ainsi que le Togo ont signé le protocole de fonctionnement de l’institution et sont membres de son Conseil d’Administration.

Afrika Stratégies France

LogoFin

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus