Afrika Strategies
Revue d'intelligence et d'Analyse

COTE D’IVOIRE : Après l’Afrique du sud, Amadou Coulibaly se remet au travail

39 819

Il était de la délégation qui, le 20 juillet a pris part à la visite d’état du président Ouattara en Afrique du Sud. Depuis et alors que les vacances doivent débuter au lendemain de la fête de l’indépendance le 7 août, la deuxième quinzaine de juillet fut bien chaud pour Amadou Coulibaly.

L’économie numérique est l’ultime pan du ministère qu’il occupe et Amadou Coulibaly n’en a hérité que récemment, lors du dernier remaniement. Ce qui aiguise bien la curiosité de ce passionné de belles lettres qui doit faire avec de la technologie, il ne manque donc aucune occasion de s’imprégner des réalités de ce nouveau secteur. En marge de la visite officielle du Président de la république en Afrique du Sud, le ministre de la Communication et de l’économie numérique, Amadou Coulibaly a visité donc l’entreprise Telkom SA, fournisseur de solutions internet, Telecom et autres. A la recherche de l’excellence pour son pays déjà pionnier sous-régional des télécommunications et du numérique.

En Afrique de Sud, un séjour actif

Espace pub 830 X 140

La visite de cette filiale de Vodacom, Telkom SA, il a passé du temps au service de surveillance du réseau global logé au sein de Telkom fut un passage riche en enseignements qui augure de lendemain prometteur pour le domaine du numérique en Côte d’Ivoire. Mais Amadou Coulibaly ne s’arrêtera pas là. Le 21 juillet, le ministre de la Communication et de l’économie numérique a participé à l’inauguration d’une agence de cybersécurité. S’en suit uneséance de travail bien remplie pendant laquelle le ministre et ses collaborateurs ont eu l’occasion d’être édifié sur l’importance d’une telle entité dans la sphère numérique.Amadou Coulibaly était le même jour, à la tête d’une délégation ministérielle qui a eu une séance de travail avec les dirigeants du groupe Mtn, en Afrique du Sud. A cette occasion, la délégation ministérielle a effectué une visite des locaux du « Data Center » de Mtn. Un centre construit pour aider les entreprises à éliminer leurs coûts d’installation d’infrastructures informatiques et de centres de données.Beaucoup d’autres rencontres, séances et échanges auront meublé, dans la foulée de cette historique visite d’état du président Ouattara, l’agenda du ministre Amadou Coulibaly qui n’a pas caché sa « totale satisfaction » à son retour à Abidjan.

La Côte d’Ivoire se maintient au Conseil d’administration de l’Uat

Le Côte d’Ivoire vient d’être réélue membre du Conseil d’Administration de l’Union africaine des télécommunications (Uat) pour un nouveau mandat de quatre (04) ans. C’était lors de la Conférence des Plénipotentiaires de l’Union qui s’est tenue le 24 et le 25 juillet 2022, à Alger. Absent car faisant partie de la délégation présente en Afrique du sud, Amadou Coulibaly sera représenté par son directeur de cabinet adjoint, Sako. Cette réélection couronne le travail de toutes lesannées de la Côte d’Ivoire au sein de l’Union africaine des télécommunications. Aussi, la Conférence des Plénipotentiaires de l’Uat sera tenue par la Conférence des Plénipotentiaires de l’Union internationale des télécommunications (Uit) à celle-ci, la Côte d’Ivoire briguera le renouvellement de son mandat au Conseil de l’UitL’Union internationale des télécommunications (Uit) est l’institution spécialisée du système des Nations Unies pour les Technologies de l’information et de la communication (Tic) et  la Conférence de plénipotentiaires, organe décisionnel suprême de l’Uit qui se tient tous les quatre ans pour définir les principes généraux de l’Union, adopter les plans stratégique et financier pour une période de quatre ans et élire les membres de l’équipe de direction de l’organisation, les États Membres du Conseil, et les membres du Comité du Règlement des radiocommunications.  La prochaine Conférence de plénipotentiaires (PP-22) aura lieu à Bucarest (Roumanie), du 26 septembre au 14 octobre 2022.

Numérique et Apf

L’Assemblée parlementaire de la francophonie (Apf) a organisé un séminaire parlementaire, le mardi 26 juillet 2022, à l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire. Une des vitrines que le ministre de la communication ne ratera pour rien au monde et pour cause, sa nouvelle passion pour l’économie numérique dont il a la charge. Sachant qu’il s’agit d’un défi dont dépend le développement, Amadou Coulibaly en fait une priorité. Lors de l’Apf présidée par la Vice-Présidente de l’Assemblée Nationale ivoirienne, Koko Patricia Sylvie Epouse Yao, le séminaire dont le thème va bien avec l’économie numérique : « Accompagner les mutations numériques pour une citoyenneté responsable ». A la cérémonie d’ouverture dudit séminaire, le ministre de la communication et de l’économie numérique, Amadou Coulibaly s’est réjoui de « l’intérêt accordé par les parlementaires au secteur du numérique dont les mutations impactent inéluctablement le quotidien des populations« . Ce séminaire organisé en partenariat avec l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) a duré deux jours, du 26 au 28 juillet 2022.

Afrika Stratégies France

LogoFin

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus