Afrika Strategies
Revue d'intelligence et d'Analyse

COTE D’IVOIRE : Après la plateforme digitale de la Cijp et le Psndea, Amadou Coulibaly au Sénat pour la séance inaugurale

12 414

Le processus de digitalisation de l’administration est à vive allure en Côte d’Ivoire et le lancement de la plateforme de délivrance des cartes de presse le confirme. Alors que le directeur de cabinet du ministère de la Communication présentait début octobre ladite plateforme, Amadou Coulibaly a transféré la composante 2 du Projet de solutions numériques pour le désenclavement des zones rurales et l’E-Agriculture (Psndea) au ministre de l’Agriculture. Avant de se rendre mi-octobre à la 1ère séance du nouveau Sénat à Yamoussoukro.

Un méga plan de digitalisation de l’administration ivoirienne est en cours, avec pour échéance 2030. Beaucoup pensent qu’il sera effectif avant. Le jeudi 05 octobre 2023, Jean Martial Adou, directeur de cabinet a, dans cette optique, présidé une séance de travail à l’immeuble Sciam.  Et ce, en vue de présenter la plateforme digitale de la Commission paritaire d’attribution de la carte d’identité de journaliste professionnel et du Professionnel de la communication (Cijp). La rencontre s’est déroulée en présence des responsables des organisations professionnelles et des  faitières de la presse. La mise en œuvre de cette plateforme numérique vise essentiellement à dématérialiser l’ensemble du processus de demande et d’attribution de la carte d’identité du journaliste professionnel et du professionnel de la communication. Cette initiative reflète la détermination d’Amadou Coulibaly à numériser l’ensemble des services administratifs, démontrant ainsi son engagement en faveur de la modernisation des processus gouvernementaux. Le même jour, le ministre lui-même posait un acte allant dans le même sens au Parc d’exposition d’Abidjan.

Un pas vers la numérisation de l’agriculture

Espace pub 830 X 140

Parc d’exposition d’Abidjan. Dans la foulée de l’édition 2023 du Salon International de l’Agriculture et des Ressources Animales, le ministre de la Communication et de l’économie numérique a officiellement transféré la composante 2 du Projet de solutions numériques pour le désenclavement des zones rurales et l’E-Agriculture (Psndea) à Kobenan Kouassi Adjoumani. Occasion pour le porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly et le ministre en charge de l’agriculture et du développement durable d’évoquer l’urgence de la numérisation de l’agriculture pour rendre le secteur concurrentiel. La composante 2 du Projet de solutions numériques pour le désenclavement des zones rurales et l’E-agriculture était jusque-là placée sous la tutelle du ministère de la Communication et de l’économie numérique depuis 2018, et a abouti au développement d’une plateforme numérique de vulgarisation qui offre des services électroniques et fournit en temps réel des informations agricoles aux petits exploitants des zones du projet, dans le but d’augmenter leur productivité et leur accès aux marchés. Amadou Coulibaly s’est félicité de la réussite de cette composante du Psndea, résultat d’une excellente collaboration entre le ministère de l’Agriculture et du développement durable et du ministère de la Communication et de l’économie numérique. Le Psndea, lancé depuis le 14 novembre 2018, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme national d’investissement agricole (Pnia 2018-2025), visant à rendre l’agriculture ivoirienne plus compétitive et rémunératrice pour les producteurs, tout en garantissant la sécurité alimentaire conformément aux Plans nationaux de développement depuis 2016.

En avant le nouveau Sénat

Le jeudi 12 octobre 2023, le ministre de la Communication et de l’économie numérique, porte-parole du gouvernement a participé à la séance inaugurale de la deuxième législature du Sénat, qui s’est tenue à Yamoussoukro (235 Km d’Abidjan). L’événement marquant de cette séance inaugurale a été l’élection de Kandia Kamissoko Camara (anciennement ministre d’Etat, ministre des affaires étrangère et de l’intégration africaine et de la diaspora) en tant que Présidente du Sénat, obtenant 91 voix sur 97. Elle succède ainsi à Jeannot Ahoussou-Kouadio, qui avait présidé l’institution depuis avril 2018. La nouvelle présidente de la Chambre haute du Parlement ivoirien est la première femme à occuper cette fonction, tout comme elle avait été la première femme à être ministre des Affaires étrangères, poste qu’elle a récemment quitté. Amadou Coulibaly a chaleureusement félicité Kandia Kamissoko Camara pour sa brillante élection à la tête de cette prestigieuse institution de la Côte d’Ivoire, lui souhaitant plein succès dans ses nouvelles fonctions.

Un remaniement en cours depuis que le président Ouattara a mis fin aux fonctions du gouvernement devrait pourvoir, sans doute la semaine prochaine, au remplacement de Kandia Camara à la tête de la diplomatie ivoirienne.

Afrika Stratégies France

 

 

LogoFin

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus