Afrika Strategies
Revue d'intelligence et d'Analyse

COTE D’IVOIRE : En marge de la COP15, Mamadou Touré replace la jeunesse face « aux métiers de la terre »

51 379

Lancée depuis le 9 mai, la 15ème Conférence des Parties sur la désertification et la sécheresse (Cop 15) a pris fin le vendredi dernier. L’événement international a été l’occasion pour Mamadou Touré de relancer la réflexion et le débat sur la jeunesse et les métiers de la terre. Le ministre ivoirien de la promotion de l’emploi des jeunes a toujours cru que l’agriculture offre d’infinies opportunités.

A la veille de l’ouverture de la Conférence des parties sur la désertification et la sécheresse qui a fait d’Abidjan, pendant un peu plus de 10 jours la capitale mondiale de l’environnement, un forum des jeunes a eu lieu. Objectif, préparer les jeunes à mieux cerner les enjeux de ladite conférence tout en les associant à l’avenir de la planète. Et pour ce faire, Mamadou Touré a voulu prôner une sorte de retour à la terre. Une proposition qui est d’actualité d’autant qu’avec la crise ukrainienne et la cherté de la vie qui l’a suivie, la question d’une relance de l’agriculture en riposte à la crise alimentaire s’est posée. Surtout que l’Afrique dispose de 60% des terres arables de la planète et devrait, selon de nombreux rapports, être la solution à la crise alimentaire mondiale.

L’idée d’un forum en marge de la COP 15

Espace pub 830 X 140

La Conférence des parties sur la désertification et la sécheresse est quoiqu’on dise, un événement de premier plan pour la Côte d’Ivoire. Une réussite aussi pour la diplomatie ivoirienne qui a réussi à en obtenir l’organisation. Les observateurs sont unanimes pour dire qu’il s’agit d’un succès alors que le grand rendez-vous prend fin. En amont, le ministère de la promotion de l’emploi des jeunes a voulu offrir à cette tranche de la population une occasion de réfléchir sur l’événement. Mais surtout, d’évaluer de façon formelle ce qu’elle peut en tirer. Cela s’inscrit dans une longue tradition sous Alassane Ouattara d’associer la jeunesse aux grands enjeux de notre temps. Il est d’ailleurs, et Mamadou Touré ne manque aucune occasion de le rappeler, « l’un des chefs d’Etat africains qui s’est le plus entourés de jeunes collaborateurs et ministres ». Mais au-delà de l’associer à cet événement historique, Mamadou Touré veut pousser les jeunes à scruter les opportunités que leur offre l’agriculture. Et cela à travers « les métiers de la terre de demain », une manière d’aborder la question agricole dans une dynamique futuriste.

Jeunes et « métiers de la terre de demain »

« Les métiers de la terre de demain » c’est le thème du forum des jeunes qui se tient le 8 mai en marge de la 15ème Conférence des Parties sur la désertification et la sécheresse (Cop 15), qui se tient en Côte d’Ivoire du 9 au 20 mai. L’importance que le gouvernement porte à ce forum est visible à travers les diverses personnalités qui s’y sont succédées. Notamment Kobenan Kouassi Adjoumani, ministre d’Etat en charge de l’Agriculture et du Développement rural, et aussi Jean-Luc Assi ministre de l’Environnement et du Développement durable et bien évidement Mamadou Touré, ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’insertion professionnelle et du Service civique. Le président du Comité d’organisation de la COP 15, Abou Bamba y était aussi. Ce forum a servi de cadre d’échange entre plusieurs centaines de jeunes de différents horizons sur les questions liées à la désertification.  Après avoir rappelé que « la terre subit énormément de pression de la part de l’Homme qui la sollicite au quotidien, ce qui a pour conséquence une baisse de la productivité des sols, la sécheresse et parfois l’accentuation de la désertification, le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement rural a invité les jeunes dans leur ensemble « à s’intéresser davantage à l’agriculture ». Mamadou Touré a rappelé les initiatives prises par le gouvernement qui impactent l’insertion professionnelle à travers des projets agricoles. Il a rappelé les Programmes nationaux d’Investissements Agricoles qui visent la création d’une richesse partagée à travers une agriculture moderne, centrée sur les petits producteurs et respectueuse de l’environnement. Il a insisté sur la Stratégie Nationale Intégrée de Promotion des Emplois Verts qui vise l’insertion professionnelle de 23.000 jeunes dans les métiers de la Terre ainsi que le Projet Enable Youth Côte d’Ivoire qui vise à susciter l’intérêt des jeunes pour les métiers du secteur agricole et contribuer à la lutte contre le chômage, avec pour objectif la création de 74.500 emplois. « Je voudrais vous engager à consacrer tout votre dévouement à l’enrichissement du travail remarquable déjà accompli par les organisateurs afin d’aboutir à une déclaration qui comportera des engagements et des plaidoyers clairs alignés dans les plans d’action qui sortiront des travaux de la Cop 15″, a exhorté Mamadou Touré.

Un mécanisme de suivi dudit Forum en lien avec la COP 15 a été mis en place. Alors que l’inflation se fait galopante en Afrique, l’implication des jeunes dans l’agriculture ne serait-elle pas une solution ? La question mérite d’être posée.

 Afrika Stratégies France

 

LogoFin

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus