Afrika Strategies
Revue d'intelligence et d'Analyse

COTE D’IVOIRE : Avant Sarhala, le Rhdp et Ms-Medias à l’agenda d’Amadou Coulibaly

54 571

Fin novembre, Amadou Coulibaly se devrait de réitérer l’engagement de loyauté entre cette ethnie dont est issue l’ex chef rebelle et Alassane Ouattara. Avant, le ministre de la communication a reçu à son cabinet le 23 novembre des secrétaires départementaux de la majorité présidentielle avant de présider la 2ème édition du gala de la Solidarité organisée par la Mutuelle générale des Agents des médias privés de Côte d’Ivoire (Ms-Médias) à l’hôtel Hanniel de Yamoussoukro. Compte rendu.

28 novembre 2023. Militants, cadres de la majorité présidentielle et populations se sont mobilisés pour recevoir le porte-parole du gouvernement ivoirien. Amadou Coulibaly s’est rendu à Sarhala (555.2 km d’Abidjan), dans le département de Mankono, pour partager un enseignement de loyauté envers Alassane Ouattara, dont les Sénoufo sont, selon lui, « les gardiens attitrés« . Au cours de cette visite, Amadou Coulibaly a effectué une tournée dans plusieurs localités, notamment Naviguévogo et Madina, aux côtés de Mamadou Touré, afin d’apporter leur soutien au candidat Sindou Bamba, représentant du Rhdp et d’Alassane Ouattara. La tournée s’est clôturée par un meeting à Sarhala, le chef-lieu, qui a rassemblé toutes les composantes de la population de cette ville. À l’instar de sa tournée lors des élections régionales de septembre 2023, Mamadou Touré et Amadou Coulibaly ont émis un appel au soutien en faveur de la liste Rhdp, dans l’objectif que Sarhala, à l’image de l’ensemble de la Côte d’Ivoire, puisse bénéficier du développement en s’appuyant sur les bons émissaires du Président Ouattara. Avant cette tournée, Amadou Coulibaly a reçu des secrétaires départementaux de son parti.

Des militants au cabinet

Espace pub 830 X 140

Si Amadou Coulibaly a consacré toute l’année à ses activités de ministre, il profite de la fin d’année pour reprendre ses consultations avec des militants de son parti. Ce 23 novembre, cet homme de terrain qui a l’habitude de se déplacer régulièrement auprès des populations a accordé une audience, à son cabinet. Présente, une délégation composée d’une dizaine de représentants des secrétaires départementaux du Rhdp conduite par Yacouba Koné. Le secrétaire départemental et le maire de Bonon étaient accompagnés par la même occasion de Fernand Kouassi alias Watchard Kedjebo. Cette rencontre est une réponse à une demande formulée lors du séminaire qui s’est tenu du 17 au 19 novembre dernier. Au cours de cette réunion, ses collègues secrétaires départementaux, ont partagé avec Amadou Coulibaly les difficultés auxquelles ils sont confrontés dans l’exercice de leurs fonctions au sein du parti. En retour, Amadou Coulibaly leur a exprimé sa pleine compréhension des défis quotidiens rencontrés, partageant également son expérience personnelle et suggérant des pistes de solutions pour faire face aux réalités sur le terrain. Les Secrétaires Départementaux ont quitté l’entretien, rassurés qu’Amadou Coulibaly fera entendre leurs préoccupations auprès de la direction du parti, démontrant ainsi leur engagement envers le bon fonctionnement du Rhdp et le bien-être de ses militants.

La Ms-Médias au programme

Le samedi 25 novembre 2023, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement a présidé la 2ème édition du gala de la Solidarité organisée par la Mutuelle générale des Agents des médias privés de Côte d’Ivoire à l’hôtel Hanniel de Yamoussoukro, de 21h à 00h30.  Placée sous le thème : « Élimination de la fistule obstétricale à l’horizon 2030 : Quel rôle des acteurs des médias ? », cette cérémonie a enregistré la présence d’un parterre de personnalités, dont Dr Tanoh Gnou, représentant du ministre en charge de la Santé, Meité Sindou, Directeur général de l’Asdm, Cécile Compaoré Zoungrana, représentante résidente de l’Unfpa, Cissé Sindou, Pca de la Ms-Médias, David Mobio, représentant du Directeur général de la Rti.  Prenant la parole, le ministre s’est réjoui du choix du thème qui place les hommes de médias au cœur de la lutte contre cette maladie dans notre pays. L’une des ambitions affichées par le Président Ouattara était, en effet, de faire en sorte que nul ne soit amené à parcourir plus de 5 km sans rencontrer un centre de santé de premier contact, a-t-il rappelé. Bien que cela soit chose faite, on note malheureusement une certaine réticence des populations à fréquenter ces centres de santé. Par ailleurs, la question liée au coût du traitement de la fistule n’est plus un obstacle dans notre pays en raison de la mise en œuvre des mesures de gratuité ciblée prises par le Président Ouattara, qui place ainsi l’homme au cœur de ses actions. La contribution des médias dans la transmission de cette politique gouvernementale est donc inestimable, selon Amadou Coulibaly.

Enfin, le ministre de la Communication s’est dit honoré de recevoir un prix spécial pour sa bienveillance à l’égard du monde des médias.

Afrika Stratégies France

LogoFin

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus