Afrika Strategies
Revue d'intelligence et d'Analyse

COTE D’IVOIRE : En soutien à Mamadou Touré, AMS à Daloa

62 331

Alors qu’il n’est pas candidat aux élections municipales comme ce fut le cas la dernière fois, Amadou Coulibaly apporte son soutien aux candidats de la majorité présidentielle. Le porte-parole du gouvernement était à Daloa (Centre-est), le 18 août, occasion plus que jamais de voler au secours de Mamadou Touré.

« Nous devons tous nous mobiliser autour de nos candidats ici et là » propose Amadou Coulibaly car, pour le ministre de la communication, « la victoire de la majorité est aussi celle du président Alassane Ouattara« . Alors que pour ces élections, régionales et municipales, tous les partis politiques y prennent part, le défi est double. Il ne s’agira pas seulement d’en faire des scrutins à succès, compte tenu des tensions qui ont émaillé la dernière présidentielle, et donc sans violence mais aussi de faire face à de plus sérieux candidats, notamment des deux grandes formations de l’opposition. Les membres du gouvernement qui ne sont pas candidats ne sont pas, de ce fait, du reste, ils doivent soutenir ceux qui portent les couleurs du Rassemblement des houphouëtistes pour le développement et la paix (Rhdp).

Autour du Pejedec

Espace pub 830 X 140

Le vendredi 18 août 2023, c’est un immense projet qui a mobilisé, autour de Mamadou Touré, d’autres membres du gouvernement dont Amadou Coulibaly. Le ministre de la communication, en charge des médias et de l’économie numérique était heureux de soutenir Mamadou Touré, son homologue de la Promotion de la jeunesse, de l’insertion professionnelle et du service civique, lors de la cérémonie de lancement du Projet emploi jeunes et développement des compétences (Pejedec 3) à Daloa (383 km d’Abidjan). Il ne sera pas l’unique membre du gouvernement, Myss Belmonde Dogo de la solidarité et de la lutte contre la pauvreté était aussi là car, qui dit promotion des jeunes dit aussi réduction de l’extrême pauvreté. Lors de cet événement, les trois ministres ont remis symboliquement des chèques à des acteurs du secteur informel. L’annonce de Myss Belmonde Dogo concernant le soutien à 13 000 familles du Haut Sassandra via le projet des filets sociaux à partir du 21 août a été un des temps forts de cette cérémonie, notamment dans cette région plutôt très pauvre de la Côte d’Ivoire. Cependant, il est regrettable de constater que malgré l’importance de cette cérémonie, le Conseil Régional, chargé de la mise en œuvre de certains aspects du Pejedec, pour lequel, il a reçu une somme de 2 milliards de francs, n’était pas représenté au plus haut niveau, les vilaines querelles de chapelles ont refait surface. Ce qui n’a jamais impacté les activités d’autant que dans la soirée, Amadou Coulibaly a participé à une série de rencontres organisées par Mamadou Touré à Daloa. Avec Myss Belmonde Dogo et Gbeuly Stéphane Auguste (Maire de Daloa), ils ont rencontré les présidentes des 40 associations de femmes des villages de Daloa, le mouvement des femmes de feu, soutenant la candidature de Mamadou Touré aux élections régionales du 2 septembre.

Le Pejedec en question

Le Pejedec a été lancé en 2012 avec l’appui de la Banque Mondiale, en vue d’améliorer l’accès aux emplois et le développement des compétences professionnelles des jeunes, hommes et femmes, de tout niveau de qualification, âgés de 18 à 35 ans, en situation de sans emploi ou sous-emploi. La phase I du projet, tenue sur la période 2012-2017, pour un montant total de 26 milliards a bénéficié à 33 636 jeunes dont 33% de femmes, soit un taux de réalisation de 121% par rapport à un objectif de 27 500 jeunes ciblés. Le taux d’insertion professionnelle des bénéficiaires de cette première phase est de 62%. Dans cette dynamique, l’accord de financement de la phase III du Pejedec a été signée en février 2022 pour un montant de 86,72 milliards de francs CFA. Cette 3e phase du projet vise 120 000 jeunes bénéficiaires directs et plus de 300 000 bénéficiaires indirects, en termes d’autonomisation des administrations locales et de renforcement de la capacité du système national de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle en vue d’améliorer l’employabilité des jeunes et de créer des emplois décents pour les jeunes du monde rural.

Afrika Stratégies France

LogoFin

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus