Afrika Strategies
Revue d'intelligence et d'Analyse

Le Maroc accueille la Coalition mondiale contre Daech pour sa neuvième réunion

870

Le Maroc accueille ce mercredi, à Marrakech, la neuvième réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre Daech. Une coalition internationale créée en 2014 pour combattre le groupe État islamique, et qui rassemble plus de 80 participants. Une cinquantaine de délégations sont attendues, selon le Maroc, dont 15 délégations africaines. C’est la première fois que cette réunion se tient sur le continent.

Cette réunion, co-organisée par le Maroc et les États-Unis, mettra « un accent particulier sur le continent africain », selon le communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères. Parmi les invités africains figurent notamment des pays d’Afrique de l’Ouest, comme le Burkina Faso, le Niger et le Bénin, d’Afrique centrale, comme la RDC, ou d’Afrique australe, comme le Mozambique, invité comme observateur.

Volonté marocaine de jouer un rôle de premier plan

En tant que pays hôte de cette première réunion sur le continent, le Maroc affiche sa volonté de jouer un rôle de premier plan dans la lutte contre le terrorisme. Le royaume met en avant sa stratégie nationale. Il y a quelques jours encore, la police anti-terroriste annonçait l’arrestation, en coordination avec le FBI américain, d’un homme soupçonné de faire partie du groupe État islamique.

C’est justement sur la coopération que Rabat veut mettre l’accent. Le royaume est l’un des pays à la tête de l’Africa Focus Group, un groupe de travail créé il y a quelques mois, dans le cadre de cette coalition, pour favoriser l’échange d’informations et la coordination des efforts dans la lutte contre le terrorisme en Afrique. À Marrakech, le Maroc affirme que des réponses concrètes devraient être apportées pour faire face à la montée du terrorisme sur le continent.

Convergences avec l’Espagne

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a tenu hier mardi une série de rencontres bilatérales avec plusieurs de ses homologues, dont l’Espagnol José Manuel Albares. Les deux pays ont une nouvelle fois montré que la crise est derrière eux et affiché leur convergence de vues sur plusieurs dossiers, dont celui du Sahara Occidental.

Afrika Stratégies France avec RFI Afrique

LogoFin

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus