Afrika Strategies
Revue d'intelligence et d'Analyse

Inondations au Kenya: le président William Ruto promet qu’il ne laissera personne dormir dehors

12 494

Le Kenya toujours victime des intempéries. Selon le dernier bilan des autorités, 228 personnes sont mortes dans des inondations, depuis le début de la saison des pluies en mars. Ce déluge est lié au phénomène climatique El Nino et doit encore durer plusieurs semaines, selon l’institut météorologique kényan. Des dizaines de milliers de foyers ont été déplacés et, dimanche 5 mai, le président William Ruto a annoncé plusieurs mesures pour leur venir en aide.

Avec notre correspondante à Nairobi, Gaëlle Laleix

Bottes en caoutchouc aux pieds, perché sur un tas de gravats dans le bidonville de Mathare, à Nairobi, William Ruto le promet : il ne laissera personne dormir dehors.

Espace pub 830 X 140

40 000 familles ont dû quitter leur domicile qui se situait en zone inondable. Dans les bidonvilles de la capitale, les maisons de tôle construites en bord de cours d’eau ont carrément été détruites par les pouvoirs publics.

En conséquence, William Ruto promet une aide de 10 000 shillings, soit près de 70 euros, qui seront versés aux familles déplacées, de quoi payer un loyer, assure le président « jusqu’à ce que le gouvernement trouve une solution durable. »

La mesure laisse sceptique Njeri Mwangi, du Centre pour la justice sociale de Mathare : « Les propriétaires des maisons en zone non inondée ont plus que doublé les loyers, depuis les pluies » explique-t-elle avant de déplorer qu’« il faut aujourd’hui débourser 8 000 shillings par mois, pour vivre au sec […]. Le président n’a aucune idée de la réalité des choses », ajoute-t-elle.

Dimanche, William Ruto a également annoncé la construction de 20 000 logements sociaux. En attendant, à Mathare, les populations déguerpies dorment dans les écoles et les églises du bidonville.

Afrika Stratégies France avec RFI

LogoFin

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus