Afrika Strategies
Revue d'intelligence et d'Analyse

Gabon: le gouvernement confirme la date du 26 août prochain pour la tenue des élections générales

193

Au Gabon, un Conseil des ministres, organisé lundi 26 août, a validé par décret le calendrier électoral. Les élections générales, présidentielle, législatives et locales, se tiendront à la date retenue dimanche par le Centre gabonais des élections (CGE). Trois scrutins simultanés, une configuration inédite pour le pays, et la fin d’un long suspense.

La balle est dans le camp du ministère de l’Intérieur. Depuis le 11 juin et la fin de l’enrôlement, les agents traitent la nouvelle liste électorale. D’ici à une dizaine de jours, une version provisoire sera affichée. Les inscrits auront trois jours pour présenter des réclamations. Des changements sont déjà à prévoir, puisqu’il faudra intégrer ceux qui ont eu 18 ans depuis le 11 juin, ceux qui ont changé d’adresse, ceux qui ont changé de nom et, bien sûr, corriger les erreurs. « La mobilisation est complète. Les équipes vont repartir sur le terrain. Mais nous serons dans les temps », indique une source au ministère.

La liste finale doit être remise au Conseil gabonais des élections au plus tard le 26 juillet. Le CGE se prépare à une élection triple inédite. Or, l’opposition s’inquiète de possibles couacs. Mais l’institution rassure. « Nous avons levé des obstacles avec une approche technique afin de faciliter le vote », indique Thierry d’Argendieu Kombila. Le rapporteur de l’opposition cite plusieurs mesures. Vu le grand nombre de bulletins à authentifier, la procédure se fera par un cachet officiel et non plus une signature manuelle. Des bureaux seront réunis dans des centres de vote. De hauts cadres seront massivement recrutés pour accélérer la validation des dossiers de candidature. Enfin, les quelque 3 000 bureaux de vote pressentis devraient être éclairés à l’énergie voltaïque pour éviter un dépouillement à la lampe torche.

Espace pub 830 X 140

Enfin, côté candidats, le temps presse, puisque les candidats ont jusqu’au 11 juillet pour déposer leurs dossiers. « Nous souhaitons un nouveau modèle favorisant l’apaisement et éviter les antagonismes », indique Thierry d’Argendieu Kombila.

Afrika Stratégies France avec RFI

LogoFin

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus