Afrika Strategies
Revue d'intelligence et d'Analyse

COTE D’IVOIRE : Candidat Rhdp à Daloa, Mamadou Touré affute ses armes de campagne

74 410

Au-delà de son éloquence légendaire et de son infaillible argumentaire, Mamadou Touré compte sur sa proximité avec les populations comme socle de sa campagne pour les municipales et les régionales prévues fin septembre. Ministre en charge de la Promotion de l’emploi des jeunes, le quarantenaire proche d’Alassane Ouattara fait de ces scrutins un enjeu personnel. Et s’y engage avec sa méthode, son plan, sa stratégie. Faits et geste d’un léopard en campagne.

On aurait pu et il l’aurait mérité, le désigner comme un « lionceau » en lien avec son éternel mentor, Amadou Gon Coulibaly, le « Lion » qui a définitivement cessé de rugir, il y a trois ans. En juillet ! A l’occasion, toute campagne cessante, Mamadou Touré a pris part aux diverses activités d’hommage à l’ancien Premier ministre. Le Lion de la République certes, mais son père à lui. Et puisqu’un lionceau sans lion risque de perdre ses repères, c’est en infaillible léopard qu’il entame les pré-campagnes. Avec les mêmes méthodes que ce félin redouté des forêts tropicales. L’incarnation d’une force tranquille tout comme le panthera pardus, la détermination intacte, Mamadou Touré saura compter sur le soutien intangible de la jeunesse à l’image du léopard dont les muscles pectoraux rendent invulnérable à tout danger. Alors qu’il est assimilé au nord du pays qui est un terrain conquis à priori, le 2e porte-parole du gouvernement préfère pêcher en terre périlleuse, un goût du risque qu’il partage avec, là encore, le félin. Et sur le terrain, on ne le voit autrement que victorieux.

Proximité

Espace pub 830 X 140

Du 23 au 24 juin, une belle tournée dans le département de Zoukougbeu. Objectif, présenter officiellement sa candidature aux populations locales,  s’imprégner du vécu des populations et échanger avec elles sur les questions de développement. Et tout au long de sa pré-campagne, le développement. Rappelant souvent l’image incontestable de « développeur » attribué à raison à Alassane Ouattara, son maître et mentor. Le 1er juillet, ce sont les femmes des six cantons du département d’Issia qui étaient à l’honneur. C’est dans le cadre de la célébration de la fête des mères initiée par l’Union des femmes pour le développement du département. Mamadou Touré qui a fait de la promotion de la gent féminine un pan de sa stratégie au ministère dont il a la charge, ne peut pas ne pas accepter de parrainer un tel événement. Il offrira aux femmes d’Issia huit tricycles et huit broyeuses avec pour objectif de les sortir de la pauvreté. Le 8 juillet, le ministre de la Promotion de la jeunesse, de l’insertion professionnelle et du service civique, Mamadou Touré, a présidé la cérémonie marquant la connexion au réseau électrique de deux quartiers de la commune de Daloa: Abattoir Sud B et Sud D Extension. A ses côtés étaient le maire de Daloa, Stéphane Gbeuly qui a exprimé toute sa reconnaissance à Mamadou Touré pour le lobbying réalisé auprès du Président de la République, Alassane Ouattara et du Premier ministre, Patrick Achi pour qu’une « attention particulière soit accordée à cette commune« . D’ailleurs, dans deux ou quatre ans toutes les études de la Banque mondiale montrent que toute la Côte d’Ivoire sera électrifié. Une détermination d’Alassane Ouattara saluée dans le monde car ça serait le premier pays d’Afrique à atteindre « l’électricité 100% ». Sahy Thérèse s’écrie à l’occasion, « l’obscurité c’est le sous-développement« . Présidente d’un des quartiers bénéficiaires, elle décrètera un « Merci au Président de la République, Alassane Ouattara ». Pour Mamadou Touré, « d’autres quartiers de la commune de Daloa et des localités du Haut-Sassandra seront connectés « d’ici quelques mois au réseau électrique national. Promesse du léopard.

Générosité

C’est sa marque de fabrique, l’attention aux autres. Arrivé en politique par la force des choses, celui qui était modeste étudiant ivoirien en France avant de chuter comme conseiller à la présidence fait retourner l’escalier. Notamment à la jeunesse dont il est à la fois l’idole et l’icône. Ce 9 mars, on était encore à mille lieux des prochains scrutins quand, au Centre hospitalier régional (Chr) de Daloa (377 Km d’Abidjan), a eu lieu le lancement d’une campagne de dépistage et de chirurgie gratuite de la cataracte. La campagne a été initiée avec la direction de la coordination du Programme national de la santé oculaire qui a mobilisé des moyens humains et matériels pour appuyer les capacités du Chr. 400 personnes arrachées miraculeusement à la cécité. « On ne peut presque rien sans les yeux » justifie Mamadou Touré. Les frais de traitement des bénéficiaires ont été pris en charge par ses soins. 14 juin dernier, il fait, dans le même ordre, une surprise aux populations du canton Yocolo. A leur demande, il entame le désenclavement des sous-préfectures de Saioua et de Niaho, en présence du sous-préfet de la localité, par le reprofilage lourd pour relier les deux sous-préfectures du canton Yocolo. 30 km avec le traitement des points critiques. L’exécution de ces travaux facilitera l’accès aux services sociaux de base et améliorera la fluidité des populations dans la localité.

Stratégie

Il est fin stratège. Connu pour son goût des combats et ses sorties futées pour désarticuler les attaques de l’opposition, minutieusement, comme si le sang du léopard persiste à couler dans ses veines. Ici en meeting, là à la télévision, là-bas encore sur les réseaux sociaux, il ne lâche rien et sait parfois être naturel et proche du peuple. Son entonnement de « quand je regarde autour de moi… », une chanson qui secoue les réseaux sociaux en ce moment, dans une église récemment, a fini d’en faire « un comme tous », qualité rare dans le monde politique où beaucoup d’ivoiriens lambdas s’identifient à lui. Et pour constituer sa liste, il a préféré, stratégie oblige, ratisser large. Au-delà de la majorité présidentielle, associant jeunes et leaders d’autres mouvements politique, comme pour se référer à l’appel sans cesse insistant d’Alassane Ouattara à l’unité. « On a besoin de tous » clame Mamadou Touré, applaudi à tue-tête par cette jeunesse pour laquelle il multiplie des financements de projets grâce à son ministère. Aimant, en bon léopard, le défi et alors qu’une solide alliance Pdci-Ppa-Ci, deux grands partis de l’opposition appartenant à deux anciens chefs d’état, certains ont peur dans son camp, Mamadou Touré reste impassible. « Gagner contre eux tous, c’est montrer qu’on est indéfectiblement liés par la vision du président Alassane Ouattara » rappelle-t-il, en la résumant en « Côte d’Ivoire devant ! » comme un slogan qui devrait motiver les populations.

Afrika Stratégies France

LogoFin

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus