Afrika Strategies
Revue d'intelligence et d'Analyse

COTE D’IVOIRE : Le centre de données du Raxio et le DigiFemmes, deux innovations au service de la technologie

56 890

A peine le mois de novembre a commencé que d’importants rendez-vous se sont imposés à Amadou Coulibaly. La première pierre du centre de données du groupe Raxio en passant par le lancement du DigiFemmes, le ministre ivoirien de la Communication en charge des médias entend donner un coup de pouce à la révolution technologique que vit le pays. Décryptage et compte rendu.

La pause de première pierre du Centre de données de Raxio est un événement hautement technologique. A travers la construction de ce centre de données, le groupe Raxio, pionnier dans la construction de centres de données neutres de niveau Tier III en Afrique, marque ainsi son entrée sur le marché ivoirien. Aux côtés du directeur du groupe présent, Amadou Coulibaly, le ministre de tutelle n’entend pas louper cette occasion. Robert Mullins n’a jamais caché son émotion face à l’attention que le gouvernement porte à son groupe d’autant qu’à d’autres occasions, le ministre de la communication qui est aussi celui de l’économie numérique s’était déplacé sur son site du Grand Bassam. A côté de cette initiative, une autre liée aux technologies digitales, le DigiFemmes. La mise au service des femmes d’un instrument pour leurs entreprises. L’une comme l’autre est une priorité pour le gouvernement.

Le centre de données, entre performance et sécurité

Espace pub 830 X 140

Le ministre de la Communication et de l’économie numérique, Amadou Coulibaly, a pris part le jeudi 03 novembre 2022, à la cérémonie de pose de la première pierre du centre de données du groupe Raxio au sein du Village des Technologies de l’Information et de la Biotechnologie (Vitib) de Grand-Bassam en présence de Robert Mullins Directeur général du groupe Raxio. A cette occasion, le groupe Raxio a dévoilé sa mission première qui consiste à participer à la fondation des bases de l’économie numérique africaine à travers une technologie révolutionnaire offrant le niveau de performance, de sécurité et de service nécessaire et répondant ainsi aux besoins de sécurisation des systèmes d’informations. Le ministre Amadou Coulibaly a exprimé sa satisfaction de voir l’écosystème du numérique s’agrandir en Côte d’Ivoire, avec l’arrivée d’importants acteurs tel que le groupe Raxio. Chose qui est le signe du dynamisme de l’économie numérique ivoirienne. Ce centre doit contribuer aux performances de la Côte d’Ivoire dans le secteur mais aussi renforcer la sécurité technologique liée au numérique.

Le groupe Raxio est, en Afrique, le premier opérateur de centres de données neutres, offrant des services de colocation, de câblage croisé, de fibre et d’infrastructures informatiques de première qualité. Grâce à leur connaissance du marché local et à leur alliance mondiale d’experts et de partenaires, ils bâtissent et exploitent un réseau de centres de données connectés qui servira de base à l’économie numérique africaine. Leurs centres de données sont conçus sur mesure pour fournir les bases techniques d’une innovation et constituent la pièce maîtresse de l’infrastructure, soutenant la croissance et la numérisation de l’économie africaine.

DigiFemmes, défi et innovation

Le jeudi 03 novembre 2022, a eu lieu la cérémonie de lancement du programme DigiFemmes, à l’Ecole nationale supérieure de statistique et d’économie appliquée (Ensea) d’Abidjan, en présence du ministre de la Communication et de l’économie numérique, Amadou Coulibaly.

DigiFemmes est un programme piloté et financé conjointement par le Millienium challenge corporation (Mcc) et Usaid en partenariat avec Microsoft. Ce programme vise à apporter des solutions aux problèmes rencontrés par les femmes entrepreneurs, en mettant en œuvre un module innovant qui, à terme, produira des Petites et Moyennes Entreprises plus durables et offrira une meilleure employabilité aux femmes ivoiriennes. Une occasion pour l’état ivoirien d’apporter, grâce à la technologie, un plus à promotion des femmes déjà entamée depuis de nombreuses années. « L’entreprenariat est une source d’impédance pour les femmes » selon Agnieszka Rawa qui représente le Millenium challenge corporation pour l’occasion. Un avis partagé par le ministre pour qui, « plus les femmes sont indépendantes grâces à leurs projets, plus l’égalité genre est plausible« . Le ministre Amadou Coulibaly a salué cette initiative hautement bénéfique pour les femmes. Il a également salué l’initiative des promoteurs d’implanter ce programme en Côte d’Ivoire. Aussi, le ministre a appelé l’ensemble des femmes à s’approprier ce programme qui vient apporter des solutions aux problèmes liés à l’entrepreneuriat féminin.

Si la promotion de la révolution technologique est devenue un défi pour tous les pays africains, mettre les femmes au cœur de cet enjeu est une particularité du gouvernement ivoirien.

Afrika Stratégies France

LogoFin

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus