Afrika Strategies
Revue d'intelligence et d'Analyse

RDC: Vital Kamerhe désigné candidat de l’Union sacrée pour la présidence de l’Assemblée nationale

25 558

Vital Kamerhe a été officiellement désigné candidat de l’Union sacrée de la nation, la majorité parlementaire en RDC, pour la présidence de l’Assemblée nationale. Lors d’une primaire organisée par la famille politique de Félix Tshisekedi, il a surpassé mardi les deux autres candidats : Christophe Mboso, l’actuel président de la chambre basse du Parlement, et Modeste Bahati, ancien président du Sénat.

Avec notre correspondant à Kinshasa, Patient Ligodi

Vital Kamerhe, qui avait déjà occupé le poste de président de l’Assemblée nationale de RDC de 2006 à 2009 sous Joseph Kabila, va faire ainsi son retour au perchoir. Toutefois, la lutte pour l’obtention de cette candidature fut loin d’être aisée. Les trois candidats à la présidence de l’Assemblée nationale ne voulaient pas céder. Leurs discours, prononcés devant leurs camarades, ont gravité autour de trois thèmes majeurs : la loyauté envers Félix Tshisekedi, l’amélioration des conditions de vie des députés, et l’importance des missions parlementaires.

Espace pub 830 X 140

D’emblée, tous ont proclamé leur fidélité indéfectible à Félix Tshisekedi. Vital Kamerhe, dont les ambitions présidentielles sont plus marquées que celles des autres, a souligné son expérience antérieure à la tête de l’Assemblée. Il a affirmé avoir été un des premiers à croire en Tshisekedi, bien avant son accession à la présidence.

De son côté, Christophe Mboso a souligné son absence d’ambitions présidentielles et rappelé qu’il avait significativement augmenté le salaire des députés. Mais l’argument n’a pas suffi à convaincre.

Modeste Bahati, professeur d’économie et ancien président du Sénat, a lui mis l’accent sur son bilan à la tête de cette institution. Il a particulièrement insisté sur le suivi de l’exécution du budget. Il le juge déséquilibré entre les prévisions et la réalisation. Un plaidoyer qui n’a pas convaincu les députés de l’Union sacrée. Ils ont préféré Vital Kamerhe qui, 15 ans après, va faire son retour à la présidence de l’Assemblée nationale.

Afrika Stratégies France avec RFI

LogoFin

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus