Afrika Strategies
Revue d'intelligence et d'Analyse

COTE D’IVOIRE : Session parlementaire et « Programme Ambassadeurs du libéralisme », Coulibaly entre l’Assemblée nationale et le district des Savanes

37 848

Le 4e mois de l’année vient de s’écouler et n’a pas manqué, comme ses précédents d’être bien chargé pour Amadou Coulibaly. Deux importantes activités du ministre ont retenu notre attention, notamment la rentrée parlementaire, rendez-vous politique et démocratique incontournable et le déploiement du Programme Ambassadeurs du libéralisme dans les Savanes.

Le 3 avril. Amadou Coulibaly était aux côtés d’Adama Bictogo et de Yaêl Braun-Pivet, pour visiter le Centre national du service civique. Une structure qui accueille des jeunes de 14 à 35 ans, en leur apprenant des métiers pour des activités génératrices de revenus, une sorte d’insertion professionnelle. Députée des Yvelines françaises, Yaêl Braun-Pivet est arrivée à Abidjan avec une forte délégation de parlementaire pour prendre part à la cérémonie solennelle d’ouverture de la session ordinaire de l’année 2023 de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire à laquelle elle est l’invité d’honneur. La visite du Centre national du service civique est donc une activé en amont de la 1ere session parlementaire à laquelle a pris part le ministre de la communication, chargé des médias et de l’économie numérique.

A l’ouverture de la première session

Espace pub 830 X 140

Le ministre de la Communication et de l’économie numérique a pris part à la cérémonie solennelle d’ouverture de la session ordinaire de l’année 2023 de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire. Entre autres invités de premier plan, le Vice-président de la République. Tiémoko Meyliet Koné n’a pas voulu se faire compter l’événement. Patrick Achi a répondu aussi présent. La participation du chef du gouvernement ivoirien prouve à suffisance l’intérêt que l’exécutif porte au législatif et à la nécessité de conforter l’institution de contrôle de l’action gouvernementale dans ses missions régaliennes. Présidée par Adama Bictogo, Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, cette cérémonie avait pour invité d’honneur, la Présidente de l’Assemblée Nationale Française et a enregistré la présence de plusieurs Présidents d’Assemblée Nationale de différents pays Africains.  Yaël Braum-Pivet a profité de l’occasion pour inviter son homologue ivoirien à visiter le parlement français. A peine cette obligation institutionnelle honorée, Amadou Coulibaly a pris le chemin du terrain.

Le Programme Ambassadeurs du libéralisme à Korhogo

Le 8 avril, Amadou Coulibaly était au nord. Député élu de Korhogo préfecture, Conseiller municipal, il est avant tout un acteur politique de terrain. Et le porte-parole du gouvernement ne lâcherait pour rien au monde cette posture de proximité. Il a donc participé à la cérémonie de déploiement du programme Ambassadeurs du libéralisme dans le district des Savanes (Poro, Bagoué, Tchologo) et dix coordonnateurs du district des savanes du nord ivoirien à Korhogo (563,6 km d’abidjan). Ils ont  été investis par l’organisation des jeunes libéraux de Côte d’Ivoire (Ojlci) conduite par le président national Idrissa Ouattara, en partenariat avec la fondation Friedrich Naumann. Le thème de cette opération, «les causes du recul de la démocratie en Afrique : cas de l’Afrique de l’ouest» aborde un angle d’actualité avec l’avènement de nombreux coups d’état militaire dans la sous-région.  C’était une occasion unique pour Amadou Coulibaly de partager ses réflexions sur l’importance du libéralisme et de ses principes pour notre société. « Je suis convaincu que ce programme Ambassadeurs du libéralisme sera un grand succès dans le District des Savanes et j’ai hâte de voir les fruits de ce travail dans les années à venir » a-t-il rappelé. A ces côtés, trois autres membres du gouvernement, Sidi Touré des ressources animales et halieutiques, Bruno Koné de la construction, du logement et de l’urbanisme ou encore Fidèle Gboroton Sarassoro, directeur de cabinet du chef de l’Etat. Emerveillés par cette initiative, les hôtes d’Amadou Coulibaly ont félicité les jeunes pour leur engagement.

Un panel portant sur les causes du recul de la démocratie a été animé au terme de l’investiture des ambassadeurs du libéralisme.

Afrika Stratégies France

 

LogoFin

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus