Afrika Strategies
Revue d'intelligence et d'Analyse

COTE D’IVOIRE : De Jessica Davis Bah à l’Afd et à la Bpi, une journée diplomatico-économique pour Amadou Coulibaly ce 16 mai

49 048

Deux rencontres importantes et stratégiques, une audience avec l’ambassadrice des Etats-Unis à Abidjan. Avec Jessica Davis Bah, les échanges ont tourné autour du partenariat en termes de nouvelles technologies entre les deux pays. Peu après, l’Agence française de développement et la Banque publique d’investissement française (Bpi France) ont été conjointement reçues.

Il y a des jours qui, diplomatiquement, sont plus actives et plus chargés que d’autres. Ce fut le cas du 16 mai dernier pour Amadou Coulibaly. Le ministre ivoirien de la communication, chargé des médias et de l’économie numérique s’entretiendra avec l’ambassadrice des Etats-Unis en Côte d’Ivoire avant une forte délégation française. Cette seconde audience a été stratégiquement économique car la délégation de l’Agence française de développement est arrivée avec des décideurs et experts de la Banque publique d’investissement, Bpi-France. Le porte-parole a plaidé pour divers secteurs de son ministère tout en évoquant des sujets transversaux et donc d’intérêt général pour l’ensemble du gouvernement.

Davis Bah en premier

Espace pub 830 X 140

Le ministre de la Communication et de l’économie numérique, porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly, s’est entretenu le mardi 16 mai 2023 à son cabinet sis au Plateau – Immeuble Sciam, avec l’ambassadeur des États-Unis, Jessica Davis Bah.  Les échanges entre le ministre et la diplomate américaine ont tourné autour de l’approfondissement du partenariat entre la Côte d’Ivoire et les États-Unis dans le domaine des technologies. C’est aussi l’occasion pour le porte-parole du gouvernement d’évoquer des sujets bilatéraux et d’appeler Washington à s’investir davantage dans le processus d’émergence en cours dans son pays. Il a donné, comme l’aiment bien les chancelleries, des gages de garanties et exprimé la gratitude qui est la sienne mais avant tout celle du président Alassane Ouattara. Amadou Coulibaly qui s’est honoré de cette visite, a traduit le traditionnel « Akwaba  – Bienvenue », en terre ivoirienne à Jessica Davis Bah, nouvelle ambassadrice des Etats-Unis en Côte d’Ivoire depuis mars 2023. La diplomate a exprimé sa « satisfaction par rapport à l’hospitalité dont elle est bénéficiaire de tout le peuple ivoirien » avant de promettre que son pays « n’abandonnera pas un si brillant élan en terme d’économie et de défis sociaux« . Ils ont tous les deux, évoqué la nécessité du renforcement des efforts du gouvernement pour faire de l’économie numérique, l’un des remparts de la croissance économique durable de la Côte d’Ivoire. D’un pays à l’autre, après les Etats-unis, la France.

L’Afd et la Bpi en délégation conjointe

Une mission de l’Agence française de développement (Afd) et du Groupe de la Banque publique d’investissement française (Bpi France) a été reçue en audience par le ministre de la Communication et de l’économie numérique, porte-parole du gouvernement le mardi 16 mai 2023 à son cabinet, à Abidjan-Plateau. L’Agence française de développement est l’un des principaux partenaires de la Côte d’Ivoire et la France a toujours eu une forte influence traditionnelle dans ce pays. Mais la rencontre est plutôt technique. La délégation conduite par Papa Amadou Sarr, Directeur Exécutif du département Mobilisation, partenariat et communication, est venue présenter au porte-parole du gouvernement l’initiative française « Choose Africa 2 » destinée à soutenir l’entrepreneuriat africain. Elle a également recueilli les attentes en termes de financement des Tpme. Avec «Choose Africa », le Groupe Afd et sa filiale dédiée au secteur privé (Proparco) mettent au service des startups, Tpe et Pme africaines l’ensemble de ses outils pour les financer et les accompagner aux différents stades de leur développement. Une initiative qui tombe à pic d’autant que les nouvelles technologies sont une priorité fondamentale du gouvernement ivoirien qui est en avance dans la sous-région. Sans hésiter, Amadou Coulibaly a mobilisé ses collaborateurs et donné des consignes claires pour que ces projets se mettent en place assez rapidement.

Depuis l’indépendance de la Côte d’Ivoire en 1960, la France a toujours été un partenaire de taille après avoir été la puissance coloniale.

Afrika Stratégies France

LogoFin

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus