Afrika Strategies
Revue d'intelligence et d'Analyse

COTE D’IVOIRE : Le Sica fut un énorme succès à Abidjan

65 461

Inauguré le 20 novembre, la première édition du Salon international des contenus audiovisuels d’Abidjan (Sica) fut un véritable succès. Plusieurs jours après, l’événement fait toujours parler de lui. Il s’imposera très vite comme un inévitable rendez-vous annuel de l’audiovisuel pour l’Afrique francophone.

Le lundi 20 novembre 2023, le ministre de la Communication était en personne à l’inauguration de ce salon inédit dont c’est la première édition, un projet mis en place par ses services et surtout, suivi de long en large par Amadou Coulibaly en personne. Il est donc évident que le porte-parole du gouvernement qui a plaidé en faveur d’un financement accru du secteur de l’audiovisuel, à l’instar d’autres industries se « réjouisse d’un événement qui devrait influencer, à moyen terme, toue la sous-région et l’Afrique francophone ». Le ministre ivoirien n’a pas de doute qu’une forte mobilisation autour du secteur audiovisuel n’impacte durablement le secteur « par des créations d’emploi stables et durables ». Deux semaines de Sica, plusieurs participants notamment étrangers espèrent pouvoir « en tirer des expériences pour des initiatives similaires » dans leur pays. Laurent Sawadogo y « pense déjà pour le Burkina Faso ».

Secteur économique et créateur de richesse

Espace pub 830 X 140

C’est l’objectif du gouvernement ivoirien, en faire un secteur à la fois pourvoyeur d’emplois mais aussi contributeur à l’économie ivoirienne en plein dynamisme et donc la croissance devrait, dès cette année, tutoyer les deux chiffres et s’y maintenir selon les estimations de la Banque mondiale. « Le secteur de l’audiovisuel, en tant que secteur économique dynamique, peut contribuer énormément à la création de richesse et doit donc être financé comme toutes les autres industries » constate Amadou Coulibaly qui rappelle, lors de la cérémonie d’inauguration qu’ailleurs, « nous savons tous ce que ce secteur a pu apporter à l’économie nationale de certains pays, pour ne citer que le cas du Nigeria ». Amadou Coulibaly a réaffirmé sa ferme conviction de faire connaître les métiers de la production audiovisuelle au monde des finances. «Il apparaît important de faire tomber les murs de méconnaissance de ce métier » , a-t-il souligné. Selon le ministre de la Communication, au-delà de la question du financement, le Sica vise à stimuler un dynamisme d’interaction entre les acteurs du complexe écosystème audiovisuel pour en faire une véritable industrie créative, créatrice de richesses et d’emplois. Le Sica est arrivé au bon moment d’autant que la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2023) a lieu dans quelques semaines à Abidjan. D’ailleurs, la ministre de la Culture et de la francophonie présente, s’est dite convaincue que la Côte d’Ivoire deviendra le hub de l’industrie créative. Françoise Remarck a également souligné que la CAN 2023 offrira à la Côte d’Ivoire l’occasion d’être plus attractive, mettant en lumière toute la richesse culturelle, touristique et cinématographique du pays. Et qu’un tel événement est « préparateur pour les enjeux audiovisuels de la CAN ».

L’Abidjan Film Summit

A l’occasion, l’Abidjan Film Summit est un événement qui se déroule sous le Sica et qui met en exergue l’opportunité pour le Cinéma d’autant qu’Amadou Coulibaly vise à rapprocher le concept de ce qui se passe déjà au Nigéria. Devant l’Inde et derrière les Etats-Unis, le géant d’Afrique est le 2e plus grand producteur cinématographique en termes de nombre de films. « La Côte d’Ivoire se veut son équivalent francophone » a déjà prévenu Amadou Coulibaly. Le mardi 21 novembre 2023, le ministre de la Communication a pris part au petit-déjeuner-débat organisé par l’Abidjan Film Summit dans le cadre du SICA 2023. La rencontre, tenue à la salle Chandelier du Sofitel Ivoire, a exploré le thème captivant: « Tirer parti du boom démographique africain pour la production audiovisuelle ». Les discussions ont souligné l’importance cruciale de capitaliser sur la croissance démographique du continent pour stimuler la créativité et la diversité dans le domaine de l’audiovisuel. Les intervenants ont partagé des idées innovantes, ouvrant la voie à une collaboration dynamique et à des opportunités prometteuses pour l’industrie cinématographique africaine. La première édition du Salon International du Contenu Audiovisuel d’Abidjan (Sica 2023) s’est conclue avec succès au Sofitel Hôtel Ivoire, le mardi 21 novembre 2023. Il aura été un inoubliable rendez-vous d’échanges et de rencontres. Le ministère travaille déjà la prochaine édition et compte « tirer les leçons de la première pour mieux faire ».

En marge de l’événement, l’Agence de soutien et de développement des médias a coordonné un concours de pitch doté du Prix de 10 000 000 Fcfa (15000 Euros) remporté par le projet « Bassa Kéré’Gbé’ » présenté par Yousty Sylla et Sakooma Movies.

Afrika Stratégies France

LogoFin

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus