Afrika Strategies
Revue d'intelligence et d'Analyse

COTE D’IVOIRE : Après la réforme du service civique pour les jeunes, Mamadou Touré lance le PEJEDEC

75 535

Après la mise en place du nouveau gouvernement, tout est allé très vite au ministère en charge de la promotion de la jeunesse. D’abord, un projet qui tenait à cœur à Mamadou Touré, la réforme du service civique, puis ensuite, le lancement du PEJEDEC, un projet soutenu par la Banque mondiale pour donner un nouvel élan à l’emploi des jeunes.

 04 mai 2022. Le Conseil a adopté un projet de loi modifiant la loi n° 2019-872 du 14 octobre 2019 instituant le Service Civique. Il s’agit d’une réforme très attendue par Mamadou Touré qui vise à renforcer le cadre légal du Service Civique et à le mettre en adéquation avec l’apparition de nouveaux défis et les aspects internationaux de certains dispositifs du Service Civique ainsi qu’avec les objectifs de passage à échelle fixés par le Gouvernement. Au-delà, le même conseil a aussi adopté une communication relative à la performance de la Côte d’Ivoire dans la mise en œuvre du Projet Emploi Jeunes et Développement des Compétences (PEJEDEC). Ces deux projets se tiennent en cela qu’ils contribuent tous à l’amélioration de l’accès à l’emploi et à la redynamisation de la politique du gouvernement pour la promotion de l’emploi des jeunes.

Le service civique en question

Espace pub 830 X 140

La Côte d’Ivoire est l’un des rares pays à maintenir en Afrique de l’ouest la pratique de service civique qui a, dans la plupart des pays, disparu depuis fort longtemps. Il s’agit de l’ancienne formule du service militaire sauf qu’ici, Mamadou Touré veut en faire un instrument d’insertion pour les jeunes mais aussi d’ouverture sur le monde de l’emploi. Le ministre de la Promotion de la jeunesse, de l’insertion professionnelle et du service civique ouvre ainsi la participation au Service Civique à une frange beaucoup plus importante de la population avec l’abattement de l’âge minimum d’éligibilité à quatorze (14) ans et la suppression de l’âge plafond. En outre, il permet l’ouverture exceptionnelle du Service Civique à des non ivoiriens et prévoit, selon le ministère, « une Attestation de Participation au Service Civique, qui peut être utilisée en lieu et place du Certificat de Position militaire exigé pour les concours d’accès à la Fonction Publique ». Désormais, quelque soit leur âge, à partir de 14 ans, les ivoiriens peuvent prendre part au service civique, une aubaine pour des adultes qui en étaient exclus par le plafonnement de l’âge.

Le PEJEDEC, un nouvel élan à l’emploi des jeunes

Ce même 04 mai, le Conseil a adopté une communication relative à la performance de la Côte d’Ivoire dans la mise en œuvre du Projet Emploi Jeunes et Développement des Compétences (PEJEDEC). Lancé en 2012 avec l’appui de la Banque mondiale, ce projet vise à améliorer l’accès aux emplois et le développement des compétences professionnelles des jeunes, hommes et femmes, de tout niveau de qualification, âgés de 18 à 35 ans, en situation de sans emploi ou sous-emploi. La phase I du projet, tenue sur la période 2012-2017, pour un montant total de 26 milliards a bénéficié à 33 636 jeunes dont 33% de femmes, soit un taux de réalisation de 121% par rapport à un objectif de 27 500 jeunes ciblés. Le taux d’insertion professionnelle des bénéficiaires de cette première phase est de 62%. La phase additionnelle du projet allant de 2015 à 2020, pour un autre financement de 26 milliards de francs CFA, a enregistré 32 249 bénéficiaires.  Dans cette dynamique, l’accord de financement de la phase III du PEJEDEC a été signé en février 2022 pour un montant de 86,72 milliards de francs CFA. Cette 3e phase du projet vise 120 000 jeunes bénéficiaires directs et plus de 300 000 bénéficiaires indirects.

Si dans la plupart des pays qui en disposent, le service civique a toujours été une pépinière à l’emploi pour les jeunes, le Projet Emploi Jeunes et Développement des Compétences (PEJEDEC) n’en est pas moins. En lançant pendant la première quinzaine de mai ces deux initiatives, Mamadou Touré s’engage résolument dans la politique de l’emploi d’Alassane Ouattara. Le président ivoirien n’a jamais cessé, depuis son arrivée au pouvoir, de faire de la jeunesse l’avenir de la Côte d’Ivoire.

Afrika Stratégies France

 

LogoFin

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus