Afrika Strategies
Revue d'intelligence et d'Analyse

Au Bénin, le journaliste Elvio Zinzindohoué est toujours menacé

23 699

Pendant plusieurs années, le jeune journaliste qui a travaillé successivement à Tribune d’Afrique et à Afrika Stratégies France, deux médias très critiques à l’égard du pouvoir, a souvent été accusé par le palais présidentiel de Cotonou de contribuer « à des conspirations contre son pays ». En France depuis juillet 2023 où à la suite d’une lourde opération cardiaque, il a décidé de ne pas revenir au Bénin, les menaces sur son épouse et ses enfants restées au pays persistent.

Le Bénin fut pendant longtemps un havre de paix et de démocratie. Mais depuis 2016 et l’élection de Patrice Talon, la situation s’empire pour une démocratie en pleine abolition et donc, une forte dictatorisation du système. Le nouveau président a pris un contrôle total des institutions démocratiques notamment la Cour constitutionnelle où il a nommé son avocat personnel, Joseph Djogbénou. Depuis, la majorité a pris contrôle de toutes les communes, 77 maires sur 77 sont de ses deux partis ainsi que du parlement où, jusqu’à récemment, il avait 100% des députés. Depuis, l’opposition a réussi, lors des dernières législatives, à décrocher quelques sièges, 28 au total.

Convocations sur convocations

Espace pub 830 X 140

Au cours des deux dernières années, Elvio Zinzindohoué a reçu au moins une dizaine de convocation de police dont certaines se font, contre toute procédure, de façon téléphonique. Il a répondu à deux des convocations et après que le pays ait emprisonné un journaliste célèbre, Elvio a décidé de ne plus donner suite aux convocations. Pendant longtemps, alors que Tribune d’Afrique a un bureau au Togo voisin, il a pu se cacher à Lomé ou rester discret au Bénin jusqu’à ce qu’une épreuve sanitaire qui a endommagé son cœur ne lui impose d’aller se faire opérer en France. Depuis, il écarte toute possibilité de revenir au pays. « Ils vont m’arrêter dès l’aéroport » craint-il. Il devrait demander l’asile à l’état français d’ici la fin de l’été au plus tard.

Famille sous menace

Père de 4 enfants, le journaliste qui est en France depuis et collabore désormais avec Afrika Stratégies France de façon bénévole craint que les appels anonymes ne continuent sur le téléphone de sa femme. Elle vit encore en périphérique de Cotonou avec les enfants et a toujours peur pour elle-même ainsi que pour sa progéniture. Avec le soutien de Max-Savi Carmel, directeur de rédaction d’Afrika Stratégies France, il essaie de s’insérer dans la société française en attendant d’avoir ses papiers. Comme Elvio, de plus en plus de journalistes béninois fuient le pays, n’ayant d’autres choix que de se soumettre à un régime qui a horreur des critiques. En tout, depuis 2016, « au moins 120 journalistes sont partis » selon une association locale de professionnels de médias.

Afrika Stratégies France

LogoFin

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus