Afrika Strategies
Revue d'intelligence et d'Analyse

Niger: face à une situation financière difficile, le CNSP lance un fonds de solidarité

1 070

Après l’annonce d’un budget révisé en forte baisse, de 40%, pour l’État nigérien le 8 octobre, le Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP) lance un « fonds de solidarité pour la sauvegarde de la patrie ». Dans un communiqué, le régime militaire au pouvoir après le coup d’État de juillet dernier explique vouloir mettre en place un grand nombre de prélèvements : entreprises, hydrocarbures, diasporas, de nombreux secteurs seront mis à contribution.

Ce fonds de solidarité serait financé, selon le communiqué, par des prélèvements sur les hydrocarbures, sur les redevances des opérateurs de télécommunications titulaires d’une licence dans le pays. Il n’y a pas d’informations sur les modalités d’application pour l’instant, mais cela dénote une chose : le CNSP cherche de l’argent.

Pour alimenter ce fond, il y aura un prélèvement de 10 francs CFA (environ 1 centime d’euros) par ticket de transport terrestre comme les péages par exemple. Les entreprises, ONG et les programmes de développement seront également mis à contribution.

Espace pub 830 X 140

Le président d’une ONG contacté ce samedi 14 octobre salue « un acte patriotique fort » tout en relativisant la portée de ces décisions. Les financements occidentaux sont suspendus, explique-t-il, les caisses de son ONG sont vides, il a donc du mal à imaginer comment son organisation pourrait contribuer.

Un appel à l’aide aux diasporas

Une autre source nigérienne pointe « le manque de réalisme » de ces prélèvements, prenant pour exemple les recettes des péages routiers de l’ordre de 10 milliards de francs CFA par an (approximativement 15 millions d’euros), jugés trop faible pour alimenter le budget. C’est la même chose pour les 1 000 francs de prélèvement sur les billets d’avion avec un trafic aérien faible.

Un appel aux diasporas est lancé par le CNSP : il y a deux jours, les ressortissants nigériens vivant au Togo ont remis un don 100 millions de francs CFA (environ 150 000 euros) au Conseil national actuellement au pouvoir. Une autre donation de 10 millions de francs a été faite de la part de la diaspora nigérienne de Dubaï.

Afrika Stratégies France avec RFI

LogoFin

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus