Afrika Strategies
Revue d'intelligence et d'Analyse

Mali: visite à Kidal du directeur des renseignements pour tenter de relancer le processus de paix

2 062

Au Mali, le colonel Modibo Koné, directeur général de l’Agence nationale de la sécurité d’État, les services de renseignements maliens, a effectué le 16 juillet 2023 une visite à Kidal, ville du nord du pays sous contrôle des ex-rebelles.

Avec notre correspondant régional, Daniel Serge

Cette visite surprise d’un très haut responsable malien a pour but de relancer le processus de paix bloqué entre les mouvements signataires de l’accord d’Alger et le gouvernement.

Espace pub 830 X 140

Un événement

De sources proches de la rencontre, devant ses interlocuteurs de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) qui contrôle la ville de Kidal, le colonel Modibo Koné a proposé une relance du processus de paix. De leur côté, les ex-rebelles ont mis sur la table des propositions pour la reprise du dialogue, notamment la création d’un canal de négociations plus approprié et, pour appliquer l’accord de paix, la prise de nouvelles décisions officielles. On ne connait pas encore tous les détails.

Le patron des services de renseignements du Mali a pris bonne note de cette demande et d’autres à étudier. Tenue secrète jusqu’au dernier moment, cette visite à Kidal est un événement. Le colonel Modibo Koné, homme de l’ombre, ne rend compte qu’au président de la transition, le colonel Assimi Goïta. Il était donc en mission d’État au moment où le ton monte entre le gouvernement malien et les ex-rebelles de la CMA. Ces derniers ont récemment rejeté et empêché la tenue du référendum constitutionnel dans les zones du nord qu’ils contrôlent, alors que Bamako a demandé le départ de la mission de l’ONU, la Minusma, du Mali.

Afrika Stratégies France avec RFI

LogoFin

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus