Afrika Strategies
Revue d'intelligence et d'Analyse

Gabon: le général Oligui Nguema prêtera son serment de «président de la transition» le 4 septembre

17 533

Le nouvel homme fort du Gabon, le général Brice Oligui Nguema, qui a renversé Ali Bongo Ondimba, prêtera serment en tant que « président de la transition » lundi 4 septembre 2023 devant la Cour constitutionnelle, ont annoncé jeudi 31 août les putschistes à la télévision. Le général Oligui a également « décidé (…) de la mise en place progressive des institutions de la transition », a annoncé le colonel Ulrich Manfoumbi Manfoumbi, porte-parole du Comité pour la transition et la restauration des institutions (CTRI), qui rassemble l’ensemble des chefs de corps de l’armée.

Devant la cour constitutionnelle, Brice Clotaire Oligui Nguema, l’homme qui a mis fin à plus de 50 ans de pouvoir de la famille Bongo au Gabon, « prêtera serment […] le lundi 4 septembre 2023 à la présidence de la République », ont annoncé les putschistes dans un communiqué lu à la télévision.

« Garantir le respect des engagements de notre pays »

Espace pub 830 X 140

Parmi les autres annonces faites ce 31 août 2023 par le porte-parole du CTRI, le rétablissement temporaire de la Cour constitutionnelle, la mise en place progressive des institutions de la transition, et la reprise des vols domestiques. « Par ailleurs, (le général Oligui Nguema) instruit l’ensemble des Secrétaires généraux, les cabinets ministériels, les directeurs généraux ainsi que tous les responsables des services de l’État d’assurer dans l’immédiat la reprise effective du travail et la continuité du fonctionnement de tous les services publics. » Les militaires ont compris qu’il faut des institutions pour asseoir leur autorité et une Constitution pour garantir la légalité des actes qu’ils vont poser, pointe notre correspondant à Libreville, Yves-Laurent Goma. La question est de savoir si les militaires vont restaurer seuls ces institutions ou s’ils vont associer tout le monde.

Le colonel Ulrich Manfoumbi Manfoumbi a ajouté que le nouvel homme fort du pays « tient à rassurer l’ensemble des bailleurs de fonds, les partenaires au développement ainsi que les créanciers de l’État que toutes les dispositions seront prises afin de garantir le respect des engagements de notre pays, aussi bien sur le plan extérieur qu’intérieur ». Le général Brice Clotaire Oligui Nguema a aussi fait des promesses concernant la restructuration de la caisse de retraite ainsi que de l’assurance maladie, des services sociaux qui ne fonctionnaient pas bien et qui démontraient la faiblesse du pouvoir qui est déchu.

Les autorités de la transition ont, par ailleurs, reçu jeudi une dizaine de responsables religieux pour évoquer la situation dans le pays. Le général Oligui Nguema a, pendant trois heures au palais présidentiel, discuté avec des figures religieuses. Parmi elles, le révérend Francis Michel Mbadinga, secrétaire exécutif de la Confédération pentecôtiste, charismatique et de réveil. S’il n’a pas obtenu de réponses à toutes ses questions, il sort globalement satisfait de l’échange.

« Nous avons écouté, nous allons maintenant nous concerter avec tout le monde, dire ce que nous avons entendu, et puis apporter notre contribution pour que les choses avancent dans la bonne direction », confie le révérend Francis Michel Mbadinga.

Afrika Stratégies France avec AFP 

LogoFin

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus