Afrika Strategies
Revue d'intelligence et d'Analyse

Accords entre la France et Madagascar autour du financement de deux projets

813

La France et Madagascar ont signé lundi 20 septembre deux accords de financement d’un projet dans le secteur hydroélectrique d’une part et le développement des transports urbains d’autre part. En route pour New York où il participe à la session de l’Assemblée générale annuelle des Nations unies, le président malgache Andry Rajoelina a assisté à la signature des deux accords à Paris.

Les protocoles d’accords ont été signés, côté français, par Franck Riester, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et côté malgache par Rindra Rabarinirinarison, ministre de l’Économie et des finances. Mais le décaissement des 150 millions d’euros de financement n’est pas pour tout de suite, détaille la ministre malgache. « Après la signature de ces accords, a-t-elle affirmé, on devra encore les ratifier auprès de nos Parlements et recevoir l’avis de la Cour constitutionnelle, avant de pouvoir commencer à utiliser ces concours financiers pour ces projets. »

Le projet d’extension de la centrale hydroélectrique Mandraka 3 est très attendu à Madagascar, même chose pour la construction de deux téléphériques. « Le but est d’augmenter le taux d’électrification à Madagascar, passer de 15% à 50% d’ici 2023, explique Rindra Rabarinirinarison. Et les deux téléphériques concernent uniquement la ville d’Antananarivo. Nous perdons à peu près deux à trois heures de temps et d’énergie par jour dans la capitale… »

La construction des deux téléphériques prévus à Antananarivo sera confiée aux entreprises françaises Poma et Colas. Ils pourront desservir 80 000 personnes par jour.

 

Afrika Stratégies France avec RFI Afrique

LogoFin

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus