Afrika Strategies
Revue d'intelligence et d'Analyse

Zimbabwe: en quête de soutien budgétaire, Harare essuie un refus du FMI

1 416

Coup dur pour le Zimbabwe, au terme d’une mission d’un mois, le Fonds monétaire international refuse d’apporter un soutien budgétaire à Harare. En cause, une dette jugée insoutenable et des arriérés qui n’ont pas été payés.

Le Zimbabwe qui traîne une dette de plus de onze milliards de dollars est pourtant engagé dans des réformes monétaires et budgétaires saluées par le FMI. L’institution financière le reconnaît, le Zimbabwe fait des efforts. Politique monétaire, politique budgétaire, stratégie à moyen terme… Harare va dans la bonne direction. Et après une année 2020 qui a vu la richesse nationale décroître de 11%, le pays va renouer cette année avec une croissance de 6%, l’inflation se réduisant peu à peu.

Le Zimbabwe n’est pas le Soudan…

Cependant, cela ne suffit pas aux yeux des experts du FMI qui mettent en avant la dette insoutenable de 11 milliards de dollars, dont des arriérés de paiement conséquent 6,5 milliards de dollars. Plus grave, le FMI reproche à Harare de n’avoir ni vision claire de la restructuration de sa dette ni d’assurances de la part de ses créanciers. Et c’est là où l’on se rend compte que le Zimbabwe n’est pas le Soudan. Malgré sa dette de cinquante milliards de dollars, la plus élevée d’Afrique, Khartoum a reçu des fonds de la France et surtout des États-Unis et de l’Angleterre, argent qui lui a permis d’obtenir les faveurs du FMI. Le Zimbabwe n’a pas cette chance.

Le président Emmerson Mnangagwa ainsi qu’une centaine de personnalités et d’institutions zimbabwéennes sont sous sanctions européennes et américaines. L’économiste zimbabwéen, John Robertson, y voit une partie de l’explication de la timidité du FMI. Il déplore cependant le risque de voir le Zimbabwe se tourner davantage vers la Chine, et donc vers ses crédits opaques et souvent très coûteux.

Afrika Stratégies France avec RFI Afrique

LogoFin

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus