Afrika Strategies
Revue d'intelligence et d'Analyse

Tchad: le gouvernement annonce l’amnistie générale de rebelles emprisonnés ou en exil

753

À l’issue d’un conseil des ministres extraordinaire, une amnistie générale des rebelles emprisonnés ou en exil a été annoncée ce lundi. 

L’annonce a été faite en direct dans le journal de la télévision tchadienne par le porte-parole du gouvernement. L’amnistie concerne tous les condamnés pour atteinte à l’intégrité de l’État et aussi des faits relatifs à la liberté d’opinion. Cette amnistie concernerait 39 personnes.

Le ministre a également annoncé une amnistie générale pour les personnes condamnées pour acte de terrorisme, de complicité de terrorisme et enrôlement de mineurs dans les groupes armés. Cette fois, cette décision concernerait, selon les autorités, plus de 250 Tchadiens condamnés par la Cour criminelle de NDjamena siégeant exceptionnellement à la prison de Koro Toro le 22 août 2019.

C’est un signe d’ouverture de la part des autorités puisque l’amnistie était l’une des revendications des responsables des groupes politico-militaires pour leur participation à un dialogue national dont la date n’a pas encore été fixée.

Cette revendication avait été faite lors des consultations qui se sont déroulées entre responsables de groupes rebelles et les membres du comité technique spécial dirigé par l’ancien président Goukouni. Ces consultations avaient eu lieu au Qatar, en France et en Égypte.

Afrika Stratégies France avec RFI Afrique

LogoFin

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus