Afrika Strategies
Revue d'intelligence et d'Analyse

RDC: la remise du camp militaire de Rumangabo par les M23 à la force est-africaine repoussée

12 948

Les rebelles du M23, qui ont poursuivi mercredi leur avancée dans le nord du territoire du Rutshuru, devaient remettre ce jeudi le camp militaire de Rumangabo à des soldats de la force est-africaine (EAC) déployée sur place.

Le passage de témoin a été repoussé au vendredi 6 janvier. Selon des sources civiles, des éléments de la force est-africaine (EAC) sont bien arrivés mercredi 4 janvier dans le camp de Rumangabo pour évoquer les modalités de ce retrait. Depuis, des réunions sont en cours entre les rebelles et les militaires kényans.

Ce jeudi matin, des journalistes voulaient se rendre sur les lieux pour constater ce retrait, mais les soldats de l’EAC, la communauté est-africaine, s’y sont opposés. Ils ont avancé l’argument sécuritaire et ont donc expliqué aux médias qu’ils comptaient plutôt sécuriser la route nationale 2 (RN2),  avant de les autoriser à accéder au camp militaire de Rumangabo.

Rumangabo, place militaire stratégique

Ce camp, considéré comme le plus grand de l’armée congolaise dans le Rutshuru, était tombé en quelques heures face à l’avancée du M23 en novembre 2022. La colline sur la laquelle il est situé est un des verrous sécuritaires pour cette RN2 qui est un des points de ravitaillement de la ville de Goma.

Le camp militaire de Rumangabo en 2013.
Le camp militaire de Rumangabo en 2013. © Léa Lisa Westerhoff / RFI

Des sources locales disent que le M23 ne s’était pas installé directement dans le camp, mais avait plutôt positionné des combattants à des postes d’observation et qu’il faudra vérifier si les rebelles se retirent de ces positions-là.

Afrika Stratégies France avec RFI

LogoFin

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus