Afrika Strategies
Revue d'intelligence et d'Analyse

COTE D’IVOIRE : KKB inaugure 2023 avec ses sorties sur le terrain en attendant Berlin

56 244

Le ministre ivoirien de la réconciliation et de la cohésion nationale reprend d’assaut le terrain. Après la courte trêve des fêtes de fin d’année, Koudio Konan Bertin (Kkb) a repris ses sorties de terrain qui le mettent en permanent contact avec les populations. Après des dons au Programme nationale de cohésion sociale (Pncs), il a accordé une audience avec les chefs des villages atchans, à cause des crises qui secoue la chefferie dans ces villages.

Depuis sa nomination au ministère de la réconciliation, Kkb s’est illustré comme un ministre de terrain, faisant de ses weekends des moments de rencontres réguliers avec les populations. Malgré ses semaines de travail débordées, il lui arrive rarement de ne pas aller les samedis et dimanches vers les populations sur le terrain, une manière de tenir à l’œil les conflits et surtout d’éviter que les braises ne repartent en feu. Il a procédé à des dons au Programme nationale de Cohésion sociale qui ont eu lieu le 06 janvier, occasion pour Kouadio Konan Bertin de rappeler que « le ministère de la Réconciliation et de la Cohésion Nationale se prépare à étendre sa présence sur l’ensemble du territoire national« . Quelques jours après, le 11 janvier, une importante séance de travail avec les chefs des villages Atchans. Objetif, maintenir le contact avec les populations et continuer la mise en application de la vision d’Alassane Dramane Ouattara pour la réconciliation nationale qui se concrétise progressivement.

Des dons au Pncs

Espace pub 830 X 140

Le vendredi 06 Janvier 2023, Kouadio Konan Bertin a présidé à la cérémonie de remise de dons au Programme National de Cohésion Sociale (Pncs), à Cocody Riviera 3, quartier d’Abidjan. Objectif ? Réhabiliter et équiper les Centres multiethnique de médiation et d’arbitrage et les Coopératives en vue de les rendre performants. En effet, dans le cadre du renforcement de la cohésion nationale et de la consolidation de la paix, le gouvernement, à travers le Programme national de cohésion sociale, s’est engagé dans un processus de construction et d’équipement de Centre multiethnique de médiation et d’arbitrage (Cmma). Le ministre de la Réconciliation et de la cohésion nationale a eu donc le plaisir de remettre officiellement, à cette cérémonie aux Centre multiethnique de médiation et d’arbitrage et aux Coopératives, des équipements d’une valeur de 32 millions de francs Cfa, aux différents responsables du Programme national de cohésion sociale. Les quatre localités qui pilotent ce projet et bénéficiaires des dons sont: Adzopé, Boguedia, Biankouman et Tengrela à ces localités s’ajoutent les quatre Coopératives bénéficiaires à savoir : Aweaty de Koubly, Coopasco d’Agou, Femme Unie de Grand Zatry et Abla Pokou de Bocanda. C’était en présence des élus des différentes régions bénéficiaires, des chefferies traditionnelles des responsables du Pncs et les membres de mon cabinet.

 Les vilages atchans au cabinet du ministre

Les chefs traditionnels auxquels il est désormais très habitué sont ses meilleurs relais auprès des populations. « Sans eux, je ne peux réussir ma mission » aime-t-il leur répéter lors de leurs passages au cabinet ou de rencontre sur le terrain. Le mercredi 11 Janvier 2023, le ministre de la Réconciliation et de la cohésion national a reçu à son Cabinet sis à la Cité Administrative d’Abidjan-Plateau, le collectif des Chefs des villages atchans issus des trois grandes régions notamment Abidjan, Akouai et Songon. Ce fut l’occasion déjà d’échanges de vœux avec les 17 chefs de village accompagnés par leurs notables dont le bureau des Atchans d’Anono dirigé par Djoroko Nangui Séverin. Mais l’objectif de cette rencontre est de trouver une solution aux tensions qui persistent dans ses localités entre villages. La discussion a porté sur l’origine des conflits que les chefs ont portée à la connaissance du ministre avant de le solliciter pour les « aider à trouver la bonne solution« .

Kouadio Konan Bertin a été informé des tensions qui existent dans les différents villages qui fragilisent la cohésion sociale et désacralisent leurs us et coutumes. Après avoir expliqué les origines des conflits. Le ministre de la Réconciliation et de la cohésion nationale a été sollicité pour les aider à trouver une solution durable pour ramener la paix dans ces villages. Ces conflits sont notamment liés aux crises de chefferies qui font que dans certains villages, les chefs sont accompagnés par les chefs de l’ordre, sans lesquelles ils ne peuvent accéder à leur propre localité. « Il est inadmissible qu’un chef disposant de l’arrêté préfectoral qui reconnaissent leur autorité ne puissent pas accéder à leur village » a déploré le ministre. A la suite des conseils du ministre, les chefs sont apparus satisfaits. « Nous irons donner la bonne nouvelle à notre communauté et nous pensons que main dans la main, nous y arriverons » a déclaré Nanan Djorogo Nangui, Chef de village d’Anono et Président du collectif des têtes couronnées Atchan.

Koudio Konan Bertin a rappelé l’importance de la paix pour le président Alassane Ouattara et a appelé les chefs à ne pas se faire justice.

Afrika Stratégies France

 

LogoFin

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus